evariste-feurteyDocteur en sciences de l’environnement de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), Évariste Feurtey est aussi diplômé en génie électrique de l’École Polytechnique de Montréal et membre de l’ordre des ingénieurs du Québec (trois années d’expérience certifiées). Il intervient chez GSP Conseil à titre d’expert, de formateur et de conférencier dans le domaine de l’énergie. Il dispose de plusieurs années d’expérience dans la coordination de projets, dans l’enseignement à différents niveaux (universitaire, collégial, et formation continue) et dans la recherche universitaire. Ce bagage diversifié lui a permis d’acquérir une forte adaptabilité et des compétences de haut calibre. Il contribue régulièrement avec Ingénieurs Sans Frontières Québec où il vient notamment de compléter un mandat international qui visait à développer les compétences des professionnels ingénieurs de l’Agence de Régulation du Secteur de l’Électricité du Cameroun.

Ses propositions de formation sont reliées aux aspects technique, politique et économique du développement des énergies renouvelables.

Ses conférences portent sur ses expertises en recherche : l’énergie éolienne, l’acceptabilité sociale ainsi que le suivi et l’analyse systémique des politiques énergétiques (socioénergie). Il a fait partie de l’une des premières recherches au Québec sur l’acceptabilité sociale de l’énergie éolienne : Développement territorial et filière éolienne- Des installations éoliennes socialement acceptables : élaboration d’un modèle d’évaluation de projets dans une perspective de développement territorial durable. Il est aussi l’auteur principal du guide Énergie éolienne et acceptabilité sociale, guide à l’intention des élus municipaux du Québec. Ce Guide a eu un impact important sur l’apprentissage et la vulgarisation du développement de la filière éolienne au Québec, qu’il connaît aussi très bien puisqu’il s’agissait de l’objet principal de sa thèse de doctorat. Celle-ci visait d’ailleurs à mieux comprendre comment faire un développement durable de l’énergie éolienne en comparant son développement entre le Québec et la France.

Motivation : être un ingénieur innovant qui présente une sensibilité sociale et qui souhaite relever les défis environnementaux auxquels nos sociétés sont confrontées.

Intérêts : favoriser l’élaboration de choix stratégiques durables et acceptables à long terme pour les sociétés et les organismes avec lesquels il collabore.

Loisir : contribuer pleinement à sa vie familiale, apprécier les grands espaces et participer à la valorisation du patrimoine bâti.

Richard Bousquet

Estelle Nauroy

Gaëtan Saint-Pierre